Rechercher

Reprendre les rênes de ses pensées


Hier, un ami est passé me voir..


« Il m’a dit » je t’ai laissé avant-hier un message sur répondeur et vu que je n’avais pas de nouvelles, je me suis donc inquiété et je me suis imaginé plusieurs scénarios catastrophe dans ma tête !! »


Je l’ai donc rassuré puis lui ai expliqué que j’avais passé la journée sans mon téléphone portable..mon ami a 77 ans et il était donc important de le rassurer et lui donner du sens.


Je lui ai demandé si cela lui arrivait souvent de faire des scénarios catastrophe dans sa tête et il m’a confié qu’il « était comme ça.." et que cela le gênait de plus en plus.


Nous avons donc échangé sur ce thème :

Je lui ai confié qu’une phrase lue dans un livre sur les Neurosciences m’avait fortement marqué : « Nous ne sommes pas notre cerveau ».

Effectivement, nous avons tous tendance à croire que nos pensées automatiques sont les nôtres et que de ce fait, elles représentent ce que nous sommes. Mais notre cerveau n’est en fait rien de plus qu’un organe comme les autres et que notre identité, notre esprit, notre âme est bien plus que cela :

Oui, nous sommes bien plus que notre cerveau !

Et lorsque notre cerveau commence à fonctionner comme un organe comme les autres, il se peut qu’il s’égare sur des sentiers limitants et parfois ….gênants tel le scénario catastrophe.

En effet, le scénario catastrophe avait généré chez mon ami des émotions négatives de peurs ( proches de la panique) et son comportement en avait été impacté car il tournait en rond et commençait à se ronger les ongles.

Oui, ses pensées créées de toutes pièces influaient ses émotions et ses comportements.

A partir du moment ou nous sommes conscient du fait que notre esprit peut souvent vagabonder, qu’il n’est qu’un organe comme les autres et que nous sommes bien plus que notre cerveau, nous pouvons alors facilement décider de reprendre les rênes et le rediriger vers une direction qui nous conviendra mieux.

J’ai donc confié à mon ami de petites astuces très simples à mettre en œuvre.

  • La première étape consiste simplement à prendre conscience de la pensée vagabonde et se dissocier de cette pensée incontrôlée: on peut très bien y arriver de la sorte en se parlant à soi même comme suit avec humour et bienveillance : » ah, ça y est, mon cerveau est encore parti vagabonder un peu nulle part…calmons nous et remettons le sur le droit chemin « .


  • La deuxième étape consiste à reprendre le contrôle de la pensée en passant soit par la porte des Pensées, soit par la porte des Émotions soit par la porte du Comportement:

Commençons par donner un exemple concret au travers du Comportement: une fois que la première étape et passée, nous pouvons alors agir, faire quelque chose afin que notre cerveau s’associe à l’action qui aura été jugée aidante afin de reprendre le contrôle de la pensée. Voici quelques exemples concrets: aller téléphoner à un ami et prendre de ses nouvelles, aller travailler un sujet qui est important pour soi…etc..en gros, cela consiste à agir afin de changer de pensée…


Continuons par donner un exemple au travers des Émotions : une fois que le première étape est passée, nous pouvons alors générer une émotion aidante qui nous permettra de reprendre le contrôle de la pensée. Voici quelques exemples concrets: de remémorer son mariage et lister mentalement les invités , se remémorer l’obtention d’un diplôme, se remémorer un instant privilégié avec son meilleur ami etc….en gros, cela consiste à déclencher une émotion positive afin de changer de pensée…


Terminons maintenant par donner un exemple au travers des Pensées: une fois que la première étape est passée, nous pouvons alors générer une pensée aidante qui nous permettra de reprendre le contrôle de la pensée automatique qui s’était égarée. Voici quelques exemples concrets: lister mentalement ce que l’on doit ajouter à sa todolist de fin de journée, se remémorer les derniers débits réalisés sur son compte bancaire, penser aux objectifs que l’on s’est fixé et à ceux que l’on se doit de mettre en place….en gros, cela consiste à choisir d’orienter ses pensées vers une direction précise, déterminée .


J’ai donc confié à mon ami les deux étapes simples qui permettent de reprendre le contrôle de ses pensées lorsqu’elles deviennent non aidantes voire limitantes.


Le Coaching est un accompagnement qui vous permet d’atteindre vos objectifs.


https://www.lddcoaching.com/




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout